Randonnées

Subida al Aizkorri

Durée

3 h 30 min

Difficulté

Difficile

Distance

9,45 km

Dénivelé

+669/-669 m

Accéder au parking Aldaola-Ubier pour laisser le véhicule.

En chemin, vous pourrez voir :

1.- Le tunnel de San Adrián. Sur ce site chargé d’histoire, s’élevait au moyen-âge une grande forteresse, qui devint par la suite une auberge, avant de servir de demeure aux agents chargés de percevoir l’octroi.

2.- La chapelle San Adrián. Elle se trouve à l’intérieur du tunnel de San Adrián.

3.- La “chaussée médiéval” qui reliait la Castille à la côte au moyen-âge. C’est une partie intégrante de la Calzada Real et du chemin de Santiago.

4.- Le refuge et la chapelle du Saint Christ d’Aizkorri. À environ 10 m du sommet, on trouve ce refuge non gardé, parfait pour passer la nuit, et la chapelle de Santo Cristo. De là, on accède au sommet de l’Aizkorri sans grande difficulté.

5.- Le sommet de l’Aizkorri. Ce sommet a donné son nom à la plus haute chaîne de montagnes d’Euskadi. Il est considéré comme le plus haut d’Euskadi malgré l’existence d’un sommet tout proche qui le dépasse de quelques mètres. La vue est excellente lorsque le ciel est dégagé.

La descente
Option 1
6.- La chapelle de Sancti Spiritus. Il faut descendre la montée directe à l’Aizkorri utilisée lors du Marathon international de Montagne Zegama-Aizkorri. La tradition veut que cette chapelle aurait été construite par les Templiers, ce qui n’est guère étonnant étant donné son emplacement. C’est aujourd’hui une petite chapelle, fréquentée par les bergers et les visiteurs, qui ne donne pas l’impression d’avoir été un site important de cet ordre militaire. Dans le passé, elle a pourtant servi d’hospice pour les pèlerins et de refuge à un ermite qui s’occupait des enfants avec un retard de langage.